{{ infoPhotoObjects[selectedInfoPhotoKey].title }}

{{ infoPhotoObjects[selectedInfoPhotoKey].text }}

Rencontre entre nature et haute technologie

Ou comment une plante traditionnelle se fait une place dans des disciplines sportives « fun »

Après les maîtres brasseurs, le site de Cardinal, en plein cœur de Fribourg, accueille aujourd’hui de jeunes entrepreneurs. Parmi eux : Cyrille Boinay, Christian Fischer et Julien Rion. Des photographies de freeriders ornent les murs, des skis et des bâtons de ski sont entreposés ici et là dans le bureau. En 2011, les trois hommes fondent Bcomp, qui prend ses quartiers au premier étage de l’ancienne brasserie. La start-up fribourgeoise développe des technologies innovantes permettant d’obtenir des produits durables à partir de matières premières naturelles, tels des noyaux de ski ultralégers extrêmement résistants.

À voir les nombreuses plaques à l’entrée du bâtiment, la société Bcomp est loin d’être seule sur les lieux. D’autres entreprises, des artistes et de jeunes restaurateurs sont aussi présents. Des logements devraient également voir le jour. Dans le cadre du projet blueFACTORY, la ville et le canton de Fribourg soutiennent la reconversion du site en un centre dynamique mêlant la création, l’économie et le logement. Il s’agira du premier quartier technologique « zéro carbone » de Suisse.

À la recherche d’investisseurs avec un bâton de ski

Depuis l’âge de trois ans, Cyrille Boinay dévale régulièrement les pistes à ski ou en snowboard. Une passion dont ce diplômé en Business et Administration a fait son métier en 2003. Cette année-là, il fonde une petite société spécialisée dans le développement de skis de freeride. Quelque temps plus tard, le jeune entrepreneur rencontre Christian Fischer, qui accomplit alors son travail de doctorat dans le domaine des technologies des composites renforcés par des fibres. Pendant que Cyrille Boinay vend sa société et veut quitter l’industrie du ski, Christian Fischer et Julien Rion – lui aussi en plein doctorat – se mettent en quête de nouveaux matériaux naturels, développent des procédés de fabrication pour rendre les produits plus légers, plus solides et cherchent à les doter de meilleures capacités d’amortissement. Armés d’un prototype de bâton de ski et d’un solide business plan, les trois partent à la recherche d’investisseurs. Une quête couronnée de succès : « Nous avons eu la chance de rencontrer un groupe d’investisseurs qui soutienne notre idée et investisse dans la start-up », déclare Cyrille Boinay.

Très vite, les études de marché montrent que la jeune entreprise peut occuper une niche inexploitée avec ses composites innovants en fibres naturelles, du lin la plupart du temps. Si la culture du lin a une longue tradition en Suisse, elle est peu à peu tombée dans l’oubli jusqu’à disparaître presque complètement au cours de ces dernières années. Les produits de Bcomp devraient inverser la tendance. Cet été, des champs de lin en fleurs égayeront l’Emmental. Marlis Dürst, travailleuse sociale, cultive le lin qui est utilisé dans de petites productions design. Le lin est teillé avant d’être transformé selon divers procédés pour Bcomp. « Dans un proche avenir, nous souhaiterions disposer d’un réseau de producteurs de lin en Suisse », explique Cyrille Boinay. Si la demande continue de croître au rythme actuel, l’entreprise en aura un urgent besoin.

Du lin et du tabac dans des cadrans de montre

La gamme de produits n’a cessé de s’étoffer, le plus souvent au fur et à mesure des besoins des partenaires et clients de l’entreprise. La production de noyaux de ski pour des marques telles que Faction, Black Diamond, K2 ou Stöckli atteindra déjà près de 100 000 pièces la saison prochaine, la production de planches de surf, de kite et de skate et celle de crosses de hockey enregistre également une croissance fulgurante. Les matériaux développés par Bcomp se retrouvent également dans les planches à repasser Laurastar, dans la carrosserie de nouveaux véhicules électriques légers et dans le mobilier.

L’entreprise bâtit son succès dans son atelier. Dans un petit local, l’équipe développe et teste de nouvelles technologies. Comment allier telle fibre avec telle autre ? Quelle résine faut-il ? La question qui l’occupe actuellement est de savoir comment transformer au mieux le lin de Marlis Dürst pour les cadrans d’une manufacture horlogère suisse. Les résultats sont encore secrets. Les cadrans sont fabriqués en toutes petites quantités dans l’atelier avant d’être transformés dans la manufacture horlogère. Un cadran en feuilles de tabac est également en cours de production. « Remettre continuellement l’ouvrage sur le métier pour développer quelque chose d’inédit avec nos clients est un fantastique défi », se réjouit Cyrille Boinay. La demande la plus récente émane du Swiss Space Center, l’antenne suisse de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui s’intéresse aux technologies développées par l’entreprise. Selon les conditions posées par la famille d’investisseurs, un seul domaine est tabou : « Nous n’avons pas le droit de produire des composites pour l’industrie de l’armement. »

Un climat favorable aux start-up

Depuis sa création, l’entreprise croît à toute vitesse. D’après Cyrille Boinay, deux éléments sont indispensables pour le succès de start-ups comme Bcomp : un soutien en faveur de projets innovants et l’ouverture des investisseurs et clients face à des produits durables. Deux des trois jeunes entrepreneurs travaillent à temps partiel ; ils consacrent beaucoup de temps à leur famille et pratiquent régulièrement du sport. Tous sont convaincus que le succès dépend aussi de l’équilibre et de l’énergie des différents membres du groupe. Une affinité perceptible et revendiquée pour le sport « fun » fait aussi partie de la culture d’entreprise. Les trois patrons apprécient par ailleurs le cadre favorable dont bénéficient les start-ups en Suisse. Pour Cyrille Boinay, une prospérité élevée et une croissance économique saine permettent aux habitants de ce pays de s’offrir des produits de grande qualité et d’apporter une contribution au développement durable. Les différentes filières de formation des collaborateurs – issus d’universités ou de HES ou titulaires d’un CFC – sont une autre raison du succès de la start-up. Le groupe profite des forces respectives des uns et des autres. L’envie de travailler et de développer de nouvelles idées est essentielle. « Mais il va de soi que nous voulons aussi gagner de l’argent, c’est pourquoi les grands projets dans la mobilité ou l’énergie sont importants pour nous. Le sport « fun » demeure toutefois notre vaisseau amiral. Il doit pouvoir naviguer loin devant et nous distinguer. »

À en juger par l’ambiance qui règne dans les locaux de l’ancienne brasserie de Fribourg, l’équipe innovante et ultraprofessionnelle de Bcomp s’apprête à bouleverser de nombreux codes dans le domaine de la technologie des fibres. Le potentiel des innovations et des nouveaux produits semble presque infini. Enfin, les randonneurs en excursion dans l’Emmental ou ailleurs pourront bientôt admirer de plus en plus souvent l’explosion bleutée d’un champ de lin en fleurs.

Plus d'informations: www.bcomp.ch

Contact

economiesuisse

Fédération des entreprises suisses

Case postale 3684

Carrefour de Rive 1

CH-1211 Genève 3

www.economiesuisse.ch
info@economiesuisse.ch

Dispositions relatives à la protection des données

La sécurité de vos données nous tient à cœur

Nous nous engageons à traiter vos données avec soin et à respecter les dispositions suisses sur la protection des données. Nous nous efforçons de protéger vos données en prenant toutes les mesures techniques et organisationnelles possibles afin qu’elles ne soient pas accessibles à des tiers. Veuillez noter que nous ne pouvons garantir une sécurité des données totale pour les échanges par courriel.

Vous pouvez à tout moment refuser que nous traitions vos données et demander la suppression des données sauvegardées. Pour ce faire, écrivez à l’adresse ci-dessous en indiquant votre nom et votre courriel.

Quelles données sont sauvegardées ?

Des données sont sauvegardées lorsque

  • vous vous loggez sur la page d’accueil avec votre courriel et que vous acceptez de recevoir des informations,
  • vous nous envoyez un texte décrivant un exemple de croissance positive,
  • vous mettez à notre disposition des informations sur vous en passant par d’autres canaux.

Nous sauvegardons les données suivantes :

  • Données sur vous : vos nom, prénom, adresse, date de naissance, par exemple.
  • Données sur vos activités : la date de votre enregistrement ou l’envoi d’un texte relatant un exemple.

Transmission de données issues de Facebook

Sur notre site, vous avez la possibilité d’importer vos données depuis Facebook en appuyant sur la commande « Facebook en 1 clic ». Alors une connexion est établie avec Facebook, 1601 South California Avenue, Palo Alto, CA 94304, USA (« Facebook ») et les données concernées sont reprises automatiquement. Si vous êtes déjà connectés à Facebook, les données sont transmises automatiquement, sinon le système vous demande de vous connecter à Facebook. En cliquant sur cette commande, vous acceptez que les champs concernés soient complétés automatiquement avec les données personnelles sauvegardées dans Facebook. Facebook est seulement informé de votre adresse IP et du site à partir duquel vous vous êtes connectés à Facebook. Nous déclinons toute responsabilité pour la politique de Facebook en matière de confidentialité et de sécurité.

Utilisation de vos données

Nous utiliserons vos données exclusivement dans le cadre d’activités et de campagnes menées par economiesuisse pour :

  • diffuser des informations par courriel ou par d’autres canaux électroniques,
  • établir des statistiques et analyser les campagnes.

Dans le cadre de ce projet, nous collaborons avec plusieurs partenaires. Parmi eux, il y a l’agence Campaigning Bureau, qui exploite un système américain de banques de données en Europe. Vos données sont transmises, sous une forme cryptée, à une banque de données hébergée aux États-Unis. Le fabricant de logiciels possède la certification selon la norme helvétique et européenne Safe Harbour Standard et s’engage de ce fait à respecter les dispositions suisses et européennes en matière de protection des données.

Afin de vous informer via d’autres canaux électroniques, nous transmettons certaines données vous concernant aux plateformes concernées. Ce faisant, nous ne transmettons aucune donnée sur vos activités.

Révocation de votre approbation

Vous pouvez à tout moment révoquer votre approbation pour le traitement des données, l’envoi direct de nouvelles et l’utilisation de vos données pour vous informer. Vous pouvez révoquer votre participation par courriel à l’adresse datenschutz@economiesuisse.ch et par courrier à l’adresse ci-dessous. Merci d’indiquer vos nom, prénom ainsi que le courriel avec lequel vous vous êtes inscrit.

De plus, chaque courriel que nous envoyons contient un lien permettant de se désabonner.

Utilisation de données générées automatiquement

Des données techniques sont saisies chaque fois que vous ouvrez notre page d’accueil ou des fichiers. Ces données sont sauvegardées sous forme pseudonyme (référence indirecte à la personne). Il n’est pas possible de vous identifier à partir de ces données. Sont sauvegardées : l’adresse IP de l’ordinateur utilisé pour accéder au site Internet, le nom des fichiers ouverts, la date et l’heure de l’ouverture, le volume des données transmises, les indications de statut en lien avec la navigation et des informations sur le navigateur utilisé.

Cookies

Nous utilisons des « cookies ». Il s’agit de petits fichiers enregistrés par votre navigateur quand vous accédez à notre site. Ces cookies ont une durée de vie, de sorte qu’ils sont supprimés au bout d’un certain temps. Vous pouvez également paramétrer votre navigateur pour qu’il supprime les cookies chaque fois que vous fermez le navigateur. Les cookies sont nécessaires pour que nous puissions associer vos actions sur le site à votre nom, ce qui est nécessaire pour la mise à disposition de certaines fonctions. Cependant, nous n’utilisons pas les cookies pour surveiller votre manière de naviguer ni vous envoyer des messages ciblés. Si vous ne souhaitez pas que votre ordinateur enregistre nos cookies, vous pouvez paramétrer votre navigateur en conséquence.

Google Analytics

Notre site web utilise Google Analytics. Il s’agit d’un service d’analyse web de Google Inc. (« Google »). Il utilise également des cookies car ceux-ci permettent une analyse de l’utilisation de notre site web. Les informations sur l’utilisation du site web collectées par Google Analytics au moyen de cookies – y compris les adresses IP anonymisées – sont transmises à un serveur de Google Inc. domicilié aux États-Unis. Les adresses sont anonymisées en supprimant les huit derniers bits de l’adresse IP, ce qui empêche une identification précise des données transmises vers une adresse IP donnée. Ces informations sont transmises à des autorités ou à des tiers si Google est tenue légalement de les transmettre ou si des tiers sont mandatés par Google.

Vous avez la possibilité d’empêcher la sauvegarde de ces cookies via les paramètres du navigateur. En utilisant notre site, vous acceptez l’emploi de Google Analytics.

Droit de communiquer des informations, correction et suppression

Sur demande écrite adressée à datenschutz@economiesuisse.ch, nous vous informons de toutes les données sauvegardées vous concernant. Pour ce faire, merci d’indiquer vos nom, prénom, courriel et de fournir une copie d’une pièce d’identité officielle (carte d’identité ou passeport). Cela est nécessaire pour éviter tout accès de personnes non autorisées à vos données. Si vous nous informez que les données sauvegardées vous concernant sont fausses, nous les corrigerons ou les supprimerons immédiatement.