{{ infoPhotoObjects[selectedInfoPhotoKey].title }}

{{ infoPhotoObjects[selectedInfoPhotoKey].text }}

Techniquement toujours une longueur d’avance

Ou comment des détecteurs de rayons X conquièrent le monde depuis Baden

À une époque où nous nous faisons régulièrement radiographier la mâchoire ou d’autres parties du corps, mesurer des rayons X ne paraît pas bien compliqué. Qu’en est-il lorsque ce rayonnement est si puissant qu’il permet d’explorer la structure d’une molécule ? Le microscope géant Swiss Light Source de l’Institut Paul Scherrer à Villigen, en Argovie, produit précisément ce type de rayonnement. L’immense installation, un synchrotron, produit des faisceaux de photons à très haute intensité fortement focalisés, qui sont des milliards de fois plus puissants que la lumière du jour. L’utilisation scientifique de cette puissance phénoménale nécessite des appareils de mesure tout aussi puissants. C’est justement ce défi qui est à l’origine de la création de Dectris, une jeune société argovienne qui a conquis le marché mondial des détecteurs de rayons X à haute résolution ces huit dernières années.

La première commande après dix jours

Son CEO, Christian Brönnimann, a accompagné cette réussite depuis les débuts et joué un rôle déterminant. Il a tout d’abord été chef de projet à l’Institut Paul Scherrer (IPS) pendant quinze ans, avant d’être l’élément moteur du spin-off qui a donné le jour à une entreprise de plus de soixante employés. Pour le physicien, passer au secteur privé était un grand pas, même si le démarrage du projet à l’IPS avait déjà constitué un immense challenge. « J’ai dû tout miser sur une seule carte. » Cette carte, c’était le Pilatus, le détecteur développé à l’IPS dont il s’agissait alors d’assurer le développement en série et la commercialisation à l’échelle mondiale. « Nous avons envoyé les premières offres et avons enregistré une commande après dix jours seulement », se rappelle Christian Brönnimann. Il faut savoir que pour s’offrir un détecteur Pilatus, il faut débourser un montant à six ou sept chiffres. Cela n’a pas empêché la plupart des quelque cinquante instituts de recherche exploitant un synchrotron de passer commande sans tarder. Jusqu’en 2010, Dectris a doublé chaque année son chiffre d’affaires.

Au cœur de ces appareils novateurs, il y a des senseurs au silicium dotés chacun de seize puces ultra-puissantes, auxquels s’ajoutent les logiciels ad hoc chargés de traiter l’énorme quantité de données générées – jusqu’à 40 gigabits par seconde. Ces appareils sont produits dans leur intégralité au siège de l’entreprise à Baden. En dépit du caractère high-tech des activités de Dectris, de nombreuses étapes de production se font manuellement ou semi-manuellement. La production d’un grand détecteur prend entre quatre et cinq mois. « L’appareil lui-même est assemblé en une semaine, mais l’étalonnage, avec tous les essais qu’il nécessite, prend énormément de temps », explique Christian Brönnimann. Sa société produit actuellement quelque 200 appareils par an, autant dire qu’elle croule sous le travail. À fin 2015, elle déménagera dans de nouveaux locaux à Baden-Dättwil.

À la conquête de nouveaux marchés

Malgré ce développement fulgurant, Dectris a dû ralentir quelque peu le rythme après l’euphorie des premières années. Le marché mondial des applications scientifiques étant limité, il a en effet fallu investir davantage dans le développement pour pouvoir mettre un pied dans d’autres domaines. « C’est une phase que traverse sans doute toutes les start-up », estime Christian Brönnimann. Mais pour lui, elle a malheureusement coïncidé avec la crise monétaire de 2010. La réponse apportée a été, d’une part, des détecteurs encore plus performants et, d’autre part, une nouvelle ligne de produits destinés à des applications industrielles. Des composants d’appareils d’analyse utilisés pour les contrôles de qualité, par exemple. 2013 est l’année du tournant pour Dectris qui renoue avec le succès grâce à des produits qui portent pour la plupart le nom de sommets suisses (Pilatus, Eiger, Mythen). « Le seul moyen de s’en sortir, c’est de produire efficacement, d’accroître la qualité et de proposer une avancée technologique », explique Christian Brönnimann à propos de sa stratégie. Le prochain domaine dans lequel il veut percer avec Dectris, c’est celui des applications médicales, par exemple dans le secteur de la tomodensitométrie.

«Nous voulons et allons poursuivre notre croissance»

Afin de continuer à prospérer grâce à des innovations, Dectris dispose de sa propre unité de développement, mais la société collabore aussi étroitement avec l’IPS et coopère en outre ponctuellement avec l’EPFZ ou la HES du nord-ouest de la Suisse. Le recrutement d’un nombre suffisant de spécialistes reste toutefois un défi majeur. Les investissements dans la formation sont par conséquent essentiels, explique le CEO. Non seulement Dectris forme elle-même deux apprentis, mais elle envoie aussi régulièrement ses collaborateurs en formation continue. « En Suisse, c’est un défi permanent de trouver suffisamment d’ingénieurs, d’informaticiens et de physiciens ». Dectris doit pouvoir embaucher des spécialistes à l’étranger, « car nous voulons et allons poursuivre notre croissance ».

La région profite de la présence de Dectris à plus d’un titre. L’IPS, dans la proche commune de Villigen, perçoit des redevances de licence pour chaque appareil vendu par Dectris, ce qui lui permet de financer de nouvelles activités de recherche. De plus, la success-story de la jeune pousse de Baden a permis à plusieurs fournisseurs de la région de créer des emplois. Et si l’on en croit Christian Brönnimann, ce n’est que le début.

Plus d'informations: www.dectris.com

Contact

economiesuisse

Fédération des entreprises suisses

Case postale 3684

Carrefour de Rive 1

CH-1211 Genève 3

www.economiesuisse.ch
info@economiesuisse.ch

Dispositions relatives à la protection des données

La sécurité de vos données nous tient à cœur

Nous nous engageons à traiter vos données avec soin et à respecter les dispositions suisses sur la protection des données. Nous nous efforçons de protéger vos données en prenant toutes les mesures techniques et organisationnelles possibles afin qu’elles ne soient pas accessibles à des tiers. Veuillez noter que nous ne pouvons garantir une sécurité des données totale pour les échanges par courriel.

Vous pouvez à tout moment refuser que nous traitions vos données et demander la suppression des données sauvegardées. Pour ce faire, écrivez à l’adresse ci-dessous en indiquant votre nom et votre courriel.

Quelles données sont sauvegardées ?

Des données sont sauvegardées lorsque

  • vous vous loggez sur la page d’accueil avec votre courriel et que vous acceptez de recevoir des informations,
  • vous nous envoyez un texte décrivant un exemple de croissance positive,
  • vous mettez à notre disposition des informations sur vous en passant par d’autres canaux.

Nous sauvegardons les données suivantes :

  • Données sur vous : vos nom, prénom, adresse, date de naissance, par exemple.
  • Données sur vos activités : la date de votre enregistrement ou l’envoi d’un texte relatant un exemple.

Transmission de données issues de Facebook

Sur notre site, vous avez la possibilité d’importer vos données depuis Facebook en appuyant sur la commande « Facebook en 1 clic ». Alors une connexion est établie avec Facebook, 1601 South California Avenue, Palo Alto, CA 94304, USA (« Facebook ») et les données concernées sont reprises automatiquement. Si vous êtes déjà connectés à Facebook, les données sont transmises automatiquement, sinon le système vous demande de vous connecter à Facebook. En cliquant sur cette commande, vous acceptez que les champs concernés soient complétés automatiquement avec les données personnelles sauvegardées dans Facebook. Facebook est seulement informé de votre adresse IP et du site à partir duquel vous vous êtes connectés à Facebook. Nous déclinons toute responsabilité pour la politique de Facebook en matière de confidentialité et de sécurité.

Utilisation de vos données

Nous utiliserons vos données exclusivement dans le cadre d’activités et de campagnes menées par economiesuisse pour :

  • diffuser des informations par courriel ou par d’autres canaux électroniques,
  • établir des statistiques et analyser les campagnes.

Dans le cadre de ce projet, nous collaborons avec plusieurs partenaires. Parmi eux, il y a l’agence Campaigning Bureau, qui exploite un système américain de banques de données en Europe. Vos données sont transmises, sous une forme cryptée, à une banque de données hébergée aux États-Unis. Le fabricant de logiciels possède la certification selon la norme helvétique et européenne Safe Harbour Standard et s’engage de ce fait à respecter les dispositions suisses et européennes en matière de protection des données.

Afin de vous informer via d’autres canaux électroniques, nous transmettons certaines données vous concernant aux plateformes concernées. Ce faisant, nous ne transmettons aucune donnée sur vos activités.

Révocation de votre approbation

Vous pouvez à tout moment révoquer votre approbation pour le traitement des données, l’envoi direct de nouvelles et l’utilisation de vos données pour vous informer. Vous pouvez révoquer votre participation par courriel à l’adresse datenschutz@economiesuisse.ch et par courrier à l’adresse ci-dessous. Merci d’indiquer vos nom, prénom ainsi que le courriel avec lequel vous vous êtes inscrit.

De plus, chaque courriel que nous envoyons contient un lien permettant de se désabonner.

Utilisation de données générées automatiquement

Des données techniques sont saisies chaque fois que vous ouvrez notre page d’accueil ou des fichiers. Ces données sont sauvegardées sous forme pseudonyme (référence indirecte à la personne). Il n’est pas possible de vous identifier à partir de ces données. Sont sauvegardées : l’adresse IP de l’ordinateur utilisé pour accéder au site Internet, le nom des fichiers ouverts, la date et l’heure de l’ouverture, le volume des données transmises, les indications de statut en lien avec la navigation et des informations sur le navigateur utilisé.

Cookies

Nous utilisons des « cookies ». Il s’agit de petits fichiers enregistrés par votre navigateur quand vous accédez à notre site. Ces cookies ont une durée de vie, de sorte qu’ils sont supprimés au bout d’un certain temps. Vous pouvez également paramétrer votre navigateur pour qu’il supprime les cookies chaque fois que vous fermez le navigateur. Les cookies sont nécessaires pour que nous puissions associer vos actions sur le site à votre nom, ce qui est nécessaire pour la mise à disposition de certaines fonctions. Cependant, nous n’utilisons pas les cookies pour surveiller votre manière de naviguer ni vous envoyer des messages ciblés. Si vous ne souhaitez pas que votre ordinateur enregistre nos cookies, vous pouvez paramétrer votre navigateur en conséquence.

Google Analytics

Notre site web utilise Google Analytics. Il s’agit d’un service d’analyse web de Google Inc. (« Google »). Il utilise également des cookies car ceux-ci permettent une analyse de l’utilisation de notre site web. Les informations sur l’utilisation du site web collectées par Google Analytics au moyen de cookies – y compris les adresses IP anonymisées – sont transmises à un serveur de Google Inc. domicilié aux États-Unis. Les adresses sont anonymisées en supprimant les huit derniers bits de l’adresse IP, ce qui empêche une identification précise des données transmises vers une adresse IP donnée. Ces informations sont transmises à des autorités ou à des tiers si Google est tenue légalement de les transmettre ou si des tiers sont mandatés par Google.

Vous avez la possibilité d’empêcher la sauvegarde de ces cookies via les paramètres du navigateur. En utilisant notre site, vous acceptez l’emploi de Google Analytics.

Droit de communiquer des informations, correction et suppression

Sur demande écrite adressée à datenschutz@economiesuisse.ch, nous vous informons de toutes les données sauvegardées vous concernant. Pour ce faire, merci d’indiquer vos nom, prénom, courriel et de fournir une copie d’une pièce d’identité officielle (carte d’identité ou passeport). Cela est nécessaire pour éviter tout accès de personnes non autorisées à vos données. Si vous nous informez que les données sauvegardées vous concernant sont fausses, nous les corrigerons ou les supprimerons immédiatement.